Les Bactéries et les moisissures les plus courantes dans l'alimentation

I) Les bactéries

                            Les bactéries (procaryotes) sont des organismes vivants unicellulaires, elles présentent une structure cellulaire particulière : la structure procaryote, qui est caractérisée par une absence de noyau et d'organites. Elles sont microscopiques, mesurant pour la plupart d'entre elles entre 0,5 et 5 mic

`

romètres. Les bactéries ne sont donc visibles qu'avec un microscope. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique. Elles sont les plus anciens organismes vivant sur terre, et aussi les plus abondants. Les bactéries sont présentes dans le sol, dans l'eau et comme parasites des autres organismes. Elles sont à l'origine de beaucoup de maladies non héréditaires. Elles sont affectées par les antibiotiques qui le plus souvent bloquent leur reproduction (par exemple la pénicilline),et dans quelques cas les éliminent

Les bactéries se reproduisent de façon aséxué par division, le matériel génétique est tout d'abord dupliqué, puis la bactérie s'allonge, se contracte en son milieu et se divise, formant ainsi deux cellules filles identiques à la cellule mère. Ainsi, la descendance d'une cellule bactérienne est un clone de cellules génétiquement identiques, appelé colonie. Des variations génétiques peuvent avoir lieu lorsqu'il y a recombinaison génétique : des mutations 



Différents éléments sont utilisés pour classer les bactéries en différents groupes. On peut utiliser la forme, on distingue alors :

- les bactéries sphériques appelées coques, de 1 à 2 µm de diamètre 
- les bactéries en forme de bâtonnets appelées bacilles de 1 à 10 µm 
- les bactéries incurvées appelées vibrions 
- les bactéries en forme de fuseau appelées fusiformes 
- les bactéries spirilles.


II ) Les virus

Les virus ont une taille qui les situe tout en bas de l'échelle des dimensions. En moyenne, la taille d'un virus n'est qu'un millième de celle d'une bactérie,ce sont les plus petits micro-organismes.

Echelle

- Une cellule humaine ordinaire a un diamètre de dix microns. Elle est donc pratiquement invisible sans microscope.
- Une bactérie typique a une longueur d'environ deux microns ; 
- Les petites bactéries sphériques ont un diamètre à peine supérieur à 4/10 de microns.
- Le virus de la fièvre jaune a un diamètre de 2/100 de microns.

Pendant très longtemps, la nature exacte des virus est restée pour les biologistes un véritable mystère. Et la question de savoir s'ils doivent être considérés comme des objets inertes ou des êtres vivants reste posée. On les considère comme vivants à l'intérieur de la cellule, et inertes à l'extérieur. Ils ne se multiplient en effet, qu'à l'intérieur de la cellule, tandis qu'à l'extérieur ils sont presque inertes et ne réalisent parfois que quelques réactions chimiques. Biochimiquement, cependant tous les virus, contiennent soit de l'ADN, soit de l'ARN. Les genomes viraux sont donc constitues des memes composants que les genomes cellulaires.  


                                          Structure:

Chez un virus, l'ADN est de petite taille. Alors que dans la cellule humaine,cette molécule est bien plus longue (déroulée, elle mesure environ 1 m 50).








Qu'est-ce qui fait qu'un virus est dépendant de la cellule ?

La cellule représente pour le virus l'environnement indispensable à sa survie. Nous pouvons nous représenter les virus comme des hors-la-loi, qui prennent à leur compte la chimie de la cellule. Le virus apporte ses  propres gènes, modifiant ainsi les caractéristiques de la cellule. Un virus emporte parfois avec lui de l'ADN de la cellule infectée et le transporte dans une autre cellule qu'il infecte.



CONCLUSION:Quelle est la différence entre un virus et une bactérie ?

Une bactérie est beaucoup plus grosse et plus autonome qu'un virus. C'est un organisme, formé d'une cellule, qui n'est considéré ni comme un animal ni comme une plante. Contrairement aux virus, les bactéries n'ont pas nécessairement besoin d'une cellule pour survivre ou se multiplier. De formes très variées elles peuvent vivre dans l'eau, le sol, les organismes vivants ou comme parasites de l'homme, des animaux et des plantes. Notre organisme en compte beaucoup. Rien que notre intestin en comprend déjà plusieurs milliards. Toutes les bactéries ne sont pas susceptibles de déclencher une maladie. Celles de l'intestin par exemple, sont indispensables à notre digestion. D'autres, au contraire, peuvent envahir nos organes et y provoquer des infections. C'est le cas notamment des abcès, des angines, des pneumonies ou des septicémies.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site